Détail du livre

PARTAGER LA PAGE

LA CARTE POSTALE

Code EAN13: 9782246820499

Auteur : BEREST ANNE

Éditeur : GRASSET


   Expédié sous 4 à 10 jours
Description :

Prix Renaudot des lycéens 2021

C’était en janvier 2003.
Dans notre boîte aux lettres, au milieu des traditionnelles cartes de voeux, se trouvait une carte postale étrange.
Elle n’était pas signée, l’auteur avait voulu rester anonyme.
L’Opéra Garnier d’un côté, et de l’autre, les prénoms des grands-parents de ma mère, de sa tante et son oncle, morts à Auschwitz en 1942.
Vingt ans plus tard, j’ai décidé de savoir qui nous avait envoyé cette carte postale. J’ai mené l’enquête, avec l’aide de ma mère. En explorant toutes les hypothèses qui s’ouvraient à moi. Avec l’aide d’un détective privé, d’un criminologue, j’ai interrogé les habitants du village où ma famille a été arrêtée, j’ai remué ciel et terre. Et j’y suis arrivée.
Cette enquête m’a menée cent ans en arrière. J’ai retracé le destin romanesque des Rabinovitch, leur fuite de Russie, leur voyage en Lettonie puis en Palestine. Et enfin, leur arrivée à Paris, avec la guerre et son désastre.
J’ai essayé de comprendre comment ma grand-mère Myriam fut la seule qui échappa à la déportation. Et éclaircir les mystères qui entouraient ses deux mariages. J’ai dû m’imprégner de l’histoire de mes ancêtres, comme je l’avais fait avec ma seur Claire pour mon livre précédent, Gabriële.
Ce livre est à la fois une enquête, le roman de mes ancêtres, et une quête initiatique sur la signification du mot « Juif » dans une vie laïque.

Notes Biographiques :

Anne Berestest l’auteur de romans : La Fille de son père (Seuil, 2010), Les Patriarches (Grasset, 2012), Sagan 1954 (Stock, 2014), Recherche femme parfaite (Grasset, 2016), Gabriële, coécrit avec sa seur Claire (Stock, 2017), de pièces de théâtre : La Visite, Les filles de nos filles (Actes Sud, 2020).
Elle a aussi écrit la série Mytho pour Arte, qui a reçu de nombreux prix, en France comme à l’étranger.
 
  • ean
    9782246820499
  • Auteur
  • Éditeur
    GRASSET
  • Genre
    Littérature - littérature francophone
  • Date de parution
    18/08/2021
  • Support
    Broché
  • Description du format
    Version Papier
  • Poids
    640 g
  • Hauteur
    235 mm
  • Largeur
    155 mm
  • Épaisseur
    34 mm
Aucune actualité liée
Magistral

Un jour d'hiver, Lélia Bouveris reçoit une carte postale anonyme, visiblement adressée à sa mère décédée depuis quelques années. Dessus sont écrits les prénoms de quatre membres de sa famille (grand-parents, tante et oncle) déportés deux ans avant sa naissance à Auschwitz où ils ont été assassinés. Sous le choc, elle préfère oublier l'existence de cette missive jusqu'à 16 ans plus tard, lorsque sa propre fille, Anne, part à la découverte de ses origines, restées secrètes, et par conséquent de l'émetteur de la carte. Mère et fille se plongent dans l'histoire de leurs ancêtres qui commence à Moscou et se poursuit en Lettonie puis en Palestine. Ephraïm et Emma Rabinovitch, accompagnés de leurs trois enfants dont Myriam, la mère de Lélia, arrivent à Paris en 1929 dans l'espoir de trouver un bon confort de vie. Mais en 1933, le parti nazi gagne l'Allemagne et tout bascule très vite...

Sous forme d'enquête et de confessions, Anne Berest découvre les destins de ceux qu'elle n'a pas connus. Nous assistons, pétris de terreur, aux récits de la guerre, des camps et des fuites. Pour rendre l'honneur et la mémoire à ceux qu'elle a perdus, l'autrice utilise sa plume toute en délicatesse et son émotion est palpable à chaque page. Un roman fleuve qui, malgré la douleur qu'on ressent à sa lecture, regorge de moments d'amour puissant et d'instants de grâce. Plus que jamais d'actualité, l'œuvre parle de transmission et de respect, du souvenir et de la quête de soi.

 

Librairie auteur de la critique : TOTEM